Un programme qui propose une immersion au cœur d’une musique qui touche au plus
profond de l’âme avec des airs d’Opéra romantique comme un voyage lyrique aux XIX
siècle raconté par le ténor Jean-François Marras autour du piano de Laura Sibella, et
Antoine Alerini avec la complicité de la soprano Patricia Mangion, de la mezzo-soprano
Camille-Taos Arbouz et de la violoniste Valeria Ivanova.
Un retour sur un siècle qui connaît un véritable engouement pour la musique en
général et l’art du chant en particulier, et dans lequel, le spectacle musical ne
concerne plus uniquement une société d’élite, mais constitue un fait d’époque. Une
soirée avec les plus grands compositeurs comme Puccini, Verdi, Halevy, Massenet,
Fauré ou encore Rossini, qui est à l’origine du bel canto, “beau chant”, virtuosité
vocale qui redonne une place privilégiée à la voix dans l’opéra et qui est caractérisé
par de longues phrases musicales, des notes très hautes et des vocalises
périlleuses, qui demandent aux interprètes des qualités exceptionnelles