Exposition du 03 au 15 août en l’ Espace Saint-Jacques.

lundi-mercredi-jeudi : 15h-20h

mardi-vendredi-samedi-dimanche : 10h-12h30/15h-20h

Démarche picturale et présentation dans l’espace Saint- Jacques

La mer méditerranée a toujours été un lieu de fascination et d’attrait pour moi aussi l’espace Saint-Jacques, que je connais pour y avoir vu des expositions à plusieurs reprises, m’a paru le lieu idéal pour valoriser mon projet. Cette exposition « Portes sur la Méditerranée » présente plusieurs aspects esthétiques de mon travail servis par des techniques artistiques différentes.
1. Peintures à la gouache :
L’exposition s’ouvre par des gouaches issues d’une série appelée « Fugue », dont le motif unique, une porte plus ou moins ouverte ou dégondée est répété et réalisé à la gouache bleue (éclairée par le blanc ou assombrie par le noir). Ce thème de la porte lieu de passage, d’échange, de devenir, peut se rapprocher de celui du bassin méditerranéen, espace géographique des origines de notre civilisation.
Cette série, qui compte une centaine d’ œuvres, a été l’occasion pour moi d’approfondir mes recherches plastiques à partir d’un sujet unique et de toucher du doigt l’infinité des possibles dans des limites imposées. C’est alors qu’une fois « le sujet imposé » dépassé, un sentiment de grande liberté émerge et il n’est plus question que de peinture au sens littéral du mot.
Le rapprochement de ce travail pictural, à priori répétitif, avec l’esprit de la fugue (titre de la série) en musique semble une évidence. En effet la fugue, forme musicale rigoureuse par excellence fondée sur une unité rythmique, thématique et tonale est paradoxalement une remarquable matière à improvisation.
Cette série de gouaches s’inscrit aussi dans une recherche de lien entre les contraires/complémentaires dans le but d’ouvrir la peinture, de l’étendre et de lui laisser une part de mystère permettant des interprétations multiples.

2 : Peintures à l’huile
L’exposition se poursuit par de grandes peintures à l’huile sur châssis ou des toiles souples montées comme des kakemonos et accrochées dans le chœur. Le traitement est plutôt abstrait mais évoque des paysages et des couleurs en lien avec l’environnement méditerranéen. 

3-Céramique :
Des œuvres en céramique compléteront l’ensemble