À voir salle du Corps de Garde du 16 au 31 juillet de 10h à 13h et de 16h à 21h

Née en 1968, de nationalité franco-danoise, Liselotte Andersen s’est installée en Provence en 2002 après avoir vécu en Afrique, au Danemark, en Asie centrale et à Paris.

Elle a longtemps travaillé à l’UNESCO sur les thèmes, entre autres, de la diversité culturelle, de la culture de la paix et de la non-violence et de la préservation du patrimoine naturel, autant de sources d’inspiration dans ses créations.

La sculpture fait partie de sa vie depuis longtemps et son inspiration actuelle explore de façon suggérée et épurée les attitudes et interactions humaines, le « vivre ensemble », de même que l’énergie et les courbes corporelles.

Bronze, terre, cires et pigments sont ses matériaux de prédilection.