Fabienne Marcangeli “FROM CHET… TO JOBIM”, ou Mes 2 Amériques…

« FROM CHET…TO JOBIM », ou Mes deux Amériques…

par Fabienne Marcangeli et l’association Isula Jazz

Chet Baker et Tom Jobim : Mes deux Amériques…

Lorsque je découvris la musique brésilienne, adolescente, c’est le musicien et compositeur Antonio Carlos Jobim qui m‘a tout de suite conquis et donné envie de chanter, avec passion, la Bossa Nova… Un peu plus tard, j’achetais un de mes tout premiers albums de jazz, un album de Chet Baker, et tombais amoureuse du son de ce trompettiste et chanteur de génie…

Que relie ces 2 musiciens au style si différent, nés pour l’un en 1927 à Rio de Janeiro, pour l’autre en 1929 dans l’Oklahoma, dans ces deux Amériques en plein essor économique et culturel ? À priori pas grand-chose …. L ‘un de famille bourgeoise et étudiant en architecture, l’autre enfant terrible enrôlé dans l’armée par dépit, devenu icône à la « James Dean » … et leurs musiques ? Deux styles très différents ?

À force de les écouter, puis de les chanter j’ai justement trouvé ce qui les rapproche : Le talent bien sûr, une énergie créatrice de style nouveau pour l’époque, dans la musique brésilienne comme dans le jazz mais surtout une douceur incomparable, qui vous emmène avec délice vers des rivages lointains, sur la plage d ‘Ipanema ou à Central Park…, et vous ramène ensuite, serein, vers votre propre vie…

Pour faire découvrir ou redécouvrir ces deux grands musiciens, une idée « folle » s‘est alors imposée à moi, comme chanteuse de jazz corse : Bien qu’ils soient contemporains, Chet Baker et Antonio carlos Jobi n‘ont jamais joué ensemble ;

Et si…, … et s’ils se rencontraient sur une île de Méditerranée ? une île où le soleil et la mer, chers au jeune californien, côtoient, le maquis profond, la forêt et sa faune sauvage qui ont tant inspirés Jobim. « Corcovado » devient alors « cantu nustrale, » My funny Valentine une « dolce nanna », et la complainte Corse vous donne la « saudade ». Le croisement de leur musique, de celle qu’ils m’inspirent, et de la culture corse, langue et sonorités, n‘est-il pas un excellent moyen de leur rendre hommage, tout en mettant en avant l‘idée d’une identité corse ouverte sur le monde ?

Oui, Chet rencontrera Jobim en Corse !

Ié, si scuntreranu in Corsica !

Yes, Chet will meet Jobim in Corsica!

Sim, eles se encontrarão na Corsega !

Fabienne Marcangeli

Les acteurs du projet :

Sur scène, 9 musiciens : 4 « jazzmen » de la scène française et internationale.

– William Chabbey, guitariste

– Fabien Marcoz contrebassiste

– Gilles Barikowsky, saxophoniste ténor

– Mourad Benhammou, batteur

et le Trio classique à cordes de Corse, le Trio Elixir : violon, alto, violoncelle : Anne Lise Herrera, Marie pierre Malaterre, Isabelle Gianelli.

Fabienne Marcangeli, vocaliste.

Invité : Christian Andreani, chanteur

Direction artistique et musicale : Fabienne Marcangeli et William Chabbey

« Derrière » la scène : Le collectif de poètes et écrivains corses Gira Lingue pour le travail des textes (en 5 langues, dont la langue corse) : F Marcangeli, Lucia Santucci, J. d’Allava, F. Beretti,

Jacques Filippi, Carine Bianconi. Avec la collaboration du musicien brésilien Carlos Werneck et l’inspiration du poète Zeno Bianu.

2019-05-24T11:23:02+00:0024 mai 2019|